Un seul texte par ouvrage, n’est-ce pas un peu fou ?

Sans doute, mais que nous resterait-il sans quelques brins de fantaisie ? En soi, ça ne l’est pas complètement. Plusieurs maisons d’éditions reconnues de poésie proposent ce type de publication sous différentes formes.

Un roman raconte une histoire qui se suffit à elle-même. Un poème propose un voyage, certes beaucoup plus bref par sa forme, mais qui a tout autant à dire, et qui peut à ce titre nécessiter une publication en solo pour s’épanouir pleinement et nous offrir tout ce qu’il a à donner.

Aujourd’hui, nous sommes éduqués à la profusion, mais nous pensons que l’abondance se trouve aussi dans le « peu », dans ce qui n’a pas besoin d’excuses pour vivre par soi-même.

Publicités